Homepage > News > Discours de l'Ambassadeur lors de la réception du 12 juillet 2017

Discours de l'Ambassadeur lors de la réception du 12 juillet 2017

discours

Altesse,

Mesdames les Ministres,

Excellences,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de Monaco,

 

J’ai le plaisir de vous accueillir aujourd’hui au Pavillon Gabriel pour célébrer
l'anniversaire de l’Avènement de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de
Monaco.

Je vous souhaite la bienvenue et je salue tout particulièrement les nouveaux
Ambassadeurs accrédités en Principauté qui viennent pour la première fois à cette
réception.

Je remercie également les diplomates et les collaborateurs de l’ambassade qui
comme chaque année m’aident à organiser cette soirée.

Ce soir, ma première pensée est pour les victimes des odieux attentats qui
continuent de frapper dans le monde et qui nous confirment que cette période
particulièrement difficile n’est malheureusement pas terminée.

Ces attentats, lâches et inacceptables, qui frappent injustement des innocents, se
sont multipliés dans les grandes capitales mondiales et jusque dans notre proche
environnement, comme dernièrement à Manchester, Londres, Paris ou Bruxelles.

Je peux également vous assurer que Monaco n’oublie pas le drame du 14 juillet
2016 à Nice qui restera comme une tragédie pour toute notre région.

Cette insécurité a généré un flux de réfugiés qui frappent tous les jours aux portes
de l’Europe.

Comme d’autres pays, Monaco n’est pas resté insensible à cette détresse.

Le Gouvernement Princier a signé cette année deux accords particuliers avec le
Haut-commissariat des Nations-Unies. Un premier prévoit la poursuite d’un
partenariat avec le Maroc, un second avec la Tunisie.
Il s’agit de soutenir les politiques d’assistance et d’intégration des réfugiés pour
une contribution de 670.000 € sur trois ans, plaçant la Principauté au 4ème rang
des bailleurs de fonds « par tête » du HCR.

Monaco accueille également directement sur son territoire 10 familles de réfugiés.
Dans le domaine diplomatique, la Principauté de Monaco poursuit, Sous la Haute
impulsion du Prince Souverain, le développement de ses relations bilatérales.

A ce jour, Monaco entretient des relations diplomatiques avec 134 Etats et vous
êtes les hauts représentants des 112 Ambassades maintenant accréditées en
Principauté. De son côté, la Principauté est représentée par 16 Ambassadeurs à
l’étranger et par 132 Consuls honoraires en activité dans 80 Etats.
Dans le domaine international, après le vote du Brexit, il y a un peu plus d’un an
et l’élection, à la fin 2016, du Président des Etats-Unis, la France vient d’élire un
nouveau Président et de renouveler son parlement.

Ces élections ont été précédées par des législatives anticipées au Royaume-Uni et
nous attendons le vote de l’Allemagne en septembre.

Ces changements politiques en Europe et dans le monde bousculent certains
ordres établis. Ils sont aussi porteurs d’espoir sur le chemin de la paix et de la
prospérité mondiale qui, j’en suis convaincu, ne peuvent faire l’impasse sur les
défis environnementaux.

La décision prise par le Président des États-Unis de cesser d’appliquer l’accord de
Paris n’est pas une bonne nouvelle.

Le Prince Albert II de Monaco a déclaré que « Cette décision constitue une erreur
d’appréciation très grave pour notre Planète et les générations futures. »

 

Altesse,

Mesdames les Ministres,

Excellences,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de Monaco,

 

Ce soir je peux vous l’affirmer, la Principauté de Monaco est et restera un Etat
exemplaire dans l’action mondiale en faveur du climat et elle continuera à lutter
sans relâche pour limiter les effets des changements climatiques.

Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II a rappelé, à l’occasion de l’allocution
qu’Il a prononcée pour la nouvelle année, Sa volonté de continuer à oeuvrer sur la
scène internationale, pour que les engagements pris dans les domaines
environnementaux, humanitaires, de la santé et de l’éducation, soient tenus et
consolidés.

Le Prince Souverain a également indiqué que : « La prise de conscience du
réchauffement climatique et de ses causes est irréversible. Il est de notre
responsabilité d’engager les actions fortes requises en pensant aux générations
futures. »

Cet engagement s’est notamment concrétisé par les actions que le Prince
Souverain mène à travers Sa Fondation Prince Albert II de Monaco qui a célébré,
il y a un peu plus d’un an, son dixième anniversaire et qui concentre ses projets
sur trois domaines :
· la limitation des effets des changements climatiques et la promotion des
énergies renouvelables ;
· la préservation de la biodiversité et la gestion des ressources en eau ;
· et enfin la lutte contre la désertification.

La Fondation Prince Albert II de Monaco s’appuie pour mener ses actions sur un
réseau d’une centaine de partenaires (ONG, Universités, Fondations, entreprises)
et sur le précieux concours de 9 branches étrangères, dont la branche française.

Ces 10 ans d’engagement en faveur de la protection de l’environnement et de
promotion du développement durable à l'échelle mondiale, se sont traduits par 380
projets, pour un montant total de plus de 37 millions d’euros.
La volonté du Prince Albert II de défendre la cause des océans, avec toutes les
forces qui s'y impliquent, s'inscrit en effet dans la longue histoire de la Principauté
qui a toujours été tournée vers la mer et dont les princes ont de tout temps oeuvré
pour le monde marin.

Le Prince Albert 1er d’abord, éclaireur et visionnaire, il fut le premier à avoir
compris l’importance de la mer. Il est l’auteur au début du XXème siècle de cette
tirade, plus que jamais d’actualité : « L’heure a sonné pour la considération
mondiale des grands problèmes de l’océan. »

S’inscrivant dans cette continuité, Monaco accueille sur son territoire le secrétariat
permanent de trois accords importants pour la sauvegarde du milieu marin.
L’accord Ramoge, signé dès 1976, avec la France et l’Italie, pour lutter contre la
pollution en mer. L’accord Accobams, pour la préservation des cétacés, signé en
1996 et l’accord pour la création du sanctuaire marin Pelagos, également signé
avec la France et l’Italie, en 1999.

Poursuivant cette action, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II a créé en
2010, la Monaco Blue Initiative dont la 8ème édition s’est déroulée cette année sur
des thèmes d’actualité : « la protection de la biodiversité en haute mer, les
questions de l’aquaculture et de la pêche excessive. »

Un nouvel évènement interdisciplinaire a également été lancé cette année, avec la
« Monaco Ocean Week » qui réunit de grandes organisations internationales, des
associations et des partenaires, soucieux de contribuer à la conservation du milieu
marin.

C’est au cours de cette « Monaco Ocean Week » que le Prince Albert II a lancé la
campagne 2017-2020 « Monaco Explorations », renouant, à quelques 120 ans de
distance, avec les explorations scientifiques maritimes initiées par Son trisaïeul, le
Prince Albert 1er.

Au mois d’aout prochain, le Yersin, navire écologique de recherches battant
pavillon monégasque partira du port de Monaco, pour un périple de 36 mois
autour du monde, en suivant une route longitudinale entre les Tropiques, avec
comme objectif premier de sélectionner des programmes de recherche et d'assurer
le choix des projets.

Ces actions répondent aux objectifs en faveur de développement durable de
l’ONU et notamment à l’objectif 14 qui vise à conserver et exploiter de manière
durable les océans, les mers et les ressources marines.
Le Prince Albert II est également intervenu, il y a un peu plus d’un mois, à la
Première Conférence mondiale sur les océans qui s’est tenue au siège des Nations
Unies à New-York, pour rappeler le besoin de « réconcilier l’humanité et la mer ».

Il est en effet aujourd’hui clairement démontré que l’océan est à la fois victime et
clé du réchauffement climatique et c’est pour préserver cet allié naturel que les
193 Etats membres de l’ONU ont adopté un « Appel à agir » en faveurs des
océans.
De son côté, le Gouvernement Princier a publié, en mars 2017, le Livre Blanc de
la Transition Energétique de la Principauté de Monaco qui recense les enjeux et
les pistes d’action identifiés par les 59 organisations et 90 experts qui ont été
consultés.

Son Altesse Sérénissime le Prince Souverain a rappelé dans la préface de ce Livre
Blanc que : « Depuis plus de vingt ans, la Principauté de Monaco est activement
engagée dans la lutte contre le changement climatique par la ratification du
Protocole de Kyoto et, plus récemment, de l’Accord de Paris. »

Pour atteindre ces objectifs, la démarche du Livre Blanc de la Transition
Energétique vise à recueillir les perceptions, les actions et les attentes des acteurs
du territoire et permettre de définir la feuille de route partagée qui portera la
Principauté vers 2050.

En effet, comme je l’ai déjà eu l’occasion de vous l’indiquer, l’engagement de
Monaco dans l’effort collectif contre le changement climatique est marqué par la
réduction de ses émissions de gaz à effet de serre : de 50% d’ici 2030 par rapport
aux niveaux de 1990 et par la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Je me réjouis que le Premier Ministre Edouard Philippe vienne de prendre le
même engagement pour la France.

Toutefois ces objectifs particulièrement ambitieux impliquent un rythme de
réduction des émissions quatre fois plus rapide que celui qui est suivi
actuellement. Ce défi demande un effort pour tous les acteurs.

Pour y parvenir, le Gouvernement Princier a décidé d’instaurer des mesures
incitatives et un cadre règlementaire pour encourager le développement des
panneaux solaires, avec la mise en place d’un cadastre solaire, la généralisation de
l’interdiction du chauffage au fuel et la systémisation du système d’éclairage
intelligent et performant pour les bâtiments et les espaces extérieurs.
D’autres mesures suivront, avec la création d’une plateforme d’informations liées
à la transition énergétique, l’instauration d’une journée sans voitures et
l’élimination à terme des bouteilles en plastique.

Par ailleurs, déjà pionnière en matière de pompes à chaleur d’eau de mer, la
Principauté de Monaco va lancer de nouveaux programmes comme l’extension du
réseau thalasothermique existant, afin d’ouvrir une nouvelle source d’énergie
renouvelable.

Monaco va également investir dans de nouveaux gisements à l’extérieur de la
Principauté, notamment dans la production d'électricité d'origine solaire.

N’ayant pas voulu rester spectateur de ce mouvement vertueux, je viens d’achever
le remplacement de toutes les voitures thermiques de l’ambassade par des
véhicules propres, de sorte que mon parc automobile est désormais composé
exclusivement de véhicules électriques ou hybrides, premier pas vers une
« Ambassade verte ».

Je terminerai en vous parlant du projet d’extension en mer dont les travaux sont
entrés dans une phase active.

Monaco va créer, à l’horizon 2025, sur les six hectares gagnés sur la mer, un
nouveau quartier d’habitation qui sera l’éco-quartier du XXIème siècle.

Une partie de l’électricité de l’éco-quartier sera générée par des panneaux
photovoltaïques. Un réseau thermique s’abreuvera d’eau de mer, un bassin de
stockage collectera les eaux pluviales et l’accès du quartier sera limité aux
véhicules de secours, aux taxis et aux « dépose-minute » des résidents.

Je vous souhaite maintenant de passer une agréable soirée et comme c’est la
tradition, je vous invite à porter un toast en l’honneur de Leurs Altesses
Sérénissimes le Prince Albert II, la Princesse Charlène, le Prince Héréditaire
Jacques et la Princesse Gabriella.

Viva Munegu e Viva u Principu

Lancement de l’émission « le Tour du monde de la Francophonie »

19 September 2017

Le 6 septembre 2017, l’Ambassadeur de la Principauté de Monaco en France, Représentant personnel auprès de l’Organisation internationale de la Fran... Read more[+]

Reception at Monaco’s Embassy in Paris to celebrate anniversary of H.S.H. Prince Albert II’s accession

13 July 2017

On 12 July 2017, the Embassy of Monaco in Paris celebrated the anniversary of H.S.H. Prince Albert II’s accession at the Pavillon Gabriel, located... Read more[+]

Contact

Embassy of Monaco in France

22, boulevard Suchet
75016 Paris

Phone Number : (+33) 1 45 04 74 54
Fax Number : (+33) 1 45 04 45 16
What to do in an event of emergency? Click here to find out more Bouton Twitter Click here to go to the Events calendar on www.visitmonaco.com Click here to go to Monaco Channel
http://ambassade-en-france.gouv.mc/en/News/Discours-de-l-Ambassadeur-lors-de-la-reception-du-12-juillet-2017