Accueil > Actualités > Interview de S.E. M. Claude Cottalorda par Monaco For Finance

Interview de S.E. M. Claude Cottalorda par Monaco For Finance

CC MFF

S.E. M. Claude Cottalorda, cinquième Ambassadeur de Monaco en France, est également Ambassadeur de la Principauté de Monaco auprès de la Principauté d’Andorre et Représentant Personnel de S.A.S. le Prince Souverain et du Gouvernement Princier auprès du Conseil Permanent de la Francophonie. Après un an d’exercice de ses fonctions, il nous parle de ses missions et des défis à relever.

Depuis combien de temps y a-t-il une Ambassade de Monaco en France ?

La Principauté de Monaco et la République française entretiennent des relations diplomatiques depuis le 29 avril 1873, date de la nomination par Ordonnance Souveraine de Son Exc. Monsieur Le Marquis de Maussabré Beufvier en qualité d’Envoyé Extraordinaire et Plénipotentiaire de S.A.S. le Prince Souverain auprès de la République  Française.

La représentation diplomatique a été constituée sous forme de légation en 1890 et élevée au rang d'Ambassade en 1977.

Son Exc. Monsieur Christian Orsetti a été le premier Ambassadeur nommé en France, et détient le record de longévité avec presque 29 ans d’exercice. A contrario, l’ambassadeur dont la mission a été la plus courte n’a été en poste qu’un peu plus de 9 mois.

De combien de personnes l’ambassade est-elle aujourd'hui constituée ?

Je peux m’appuyer sur 4 diplomates et je dispose d’un effectif de 15 agents recrutés localement qui va du responsable administratif au gardien en passant par les secrétaires et les chauffeurs.

Quelles sont les missions de l'Ambassadeur de la Principauté en France ?

Elles sont énoncées à l’article 3 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques du 18 avril 1961. L’Ambassadeur doit représenter son pays, protéger ses intérêts, négocier avec le gouvernement du pays hôte, s’informer sur le pays hôte et promouvoir des relations amicales, économiques et culturelles.

La présence d’un Ambassadeur dans un pays marque depuis toujours sa souveraineté. C’est la raison pour laquelle le statut des diplomates et le protocole qui entoure les Représentations diplomatiques sont aussi importants. Ils indiquent le rang et la puissance du pays.

En ce qui concerne plus précisément les missions de l’Ambassadeur de Monaco en France je vous dirais que son rôle est avant tout d’entretenir l’excellence des relations entre nos deux pays. C’est la principale mission que le Prince m’a assignée.

La mission de représentation est importante ?

Mon rôle est évidement de représenter la Principauté à toutes les manifestations nationales organisées en France et j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de m’entretenir avec le Président de la République, le Premier Ministre et plusieurs autres Ministres de la République dont notamment le Ministre des Affaires Etrangères.

Je représente également la Principauté, personnellement ou par l’envoi d’un diplomate aux réceptions des fêtes nationales des différents pays présents en France. Je représente également le Prince aux remises de prix ou de décorations.

Une Commission mixte de coopération franco-monégasque se tient chaque année, alternativement à Paris et à Monaco, et a pour objet de traiter les sujets d'intérêt commun. l'Ambassadeur de France à Monaco et moi même faisons partie des deux délégations.

Comment se matérialise l’assistance aux ressortissants monégasques ?

Pour ce qui est de l’assistance aux ressortissants monégasques en France, je leur apporte mon concours pour l’ensemble des démarches administratives, obtention de visas, renouvellement de passeports etc. et bien entendu en cas d’urgence J’ai ainsi eu à gérer une situation exceptionnelle au moment des évènements tragiques du 13 novembre 2015, en adressant un courriel à tous les Monégasques présents à Paris dont j’avais l’adresse et en entrant en relation avec la cellule de crise du Ministère des Affaires Etrangères français. Heureusement aucun compatriote n’a été victime de cet acte de barbarie.

On a toujours l’image un peu caricaturale de la valise diplomatique…

Comme vous l’indiquez, il s’agit d’une caricature surtout s’agissant des relations entre la France et Monaco. Cette « valise » n’existe pas. En revanche je transmets par la « voie diplomatique » les différentes demandes des Autorités monégasques aux Autorités françaises en adressant au Ministère des Affaires Etrangères des « Notes Verbales », comme par exemple les demandes de visas, d’autorisations de port d’arme des personnes chargées de la protection des membres de la Famille Princière, l’envoi d’une compagnie de CRS pour assurer la sécurité d’un match de football « à risque », le détachement d’un commissaire de police ou d’un magistrat, les actes judiciaires etc. Des notes verbales sont également transmises aux autres ambassades à Paris.

J’assure aussi la tutelle des différents Consuls installés en France (Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Strasbourg …), je préside le Conseil d’Administration de l’Institut de Paléontologie Humaine et de la Fondation de Monaco à la Cité Universitaire, une Commission du Bureau International des Expositions et la représentation de Monaco à l’Organisation Internationale de la Francophonie. Un diplomate est également vice-président de l’Assemblée Générale d’EUTELSAT.

Y a-t-il des évènements propres à la vie de l’Ambassade à Paris et destinés à promouvoir la Principauté ?

Bien sûr : les vœux au corps diplomatique accrédité en Principauté, la réception annuelle organisée en l’honneur de l’Avènement du Prince Souverain, les diners à la Résidence, les déjeuners avec des membres du corps diplomatique ou des Ministères.

Un point également peu connu est le soutien logistique apporté par l’Ambassadeur et l’Ambassade au Prince Souverain lorsqu’Il est présent en France, que ce soit dans Ses déplacements officiels ou dans des manifestations comme ce fut le cas pour la COP21 où tous mes diplomates ont été mobilisés pour participer aux négociations.

Quels sont vos contacts avec les Ambassadeurs accrédités en Principauté ?

Le travail de l’Ambassadeur en France est de représenter le Prince et la Principauté sur la scène internationale par les contacts qu’il noue avec les représentations diplomatiques des autres pays, notamment lors des visites de courtoisie ou de travail que me font les Ambassadeurs.

La mission de l’Ambassadeur en poste en France est aussi d’être l’un des points d’entrée en Principauté des pays qui ont une représentation diplomatique à Paris.

En effet, la plupart des Ambassadeurs accrédités à Monaco sont en poste à Paris utilisent cette proximité pour solliciter un entretien et me transmettre leurs requêtes.

Je reçois aussi les demandes de soutien aux candidatures des pays pour un vote dans une instance internationale.

Je transmets aussi les messages que les Chefs d’Etat des pays adressent au Souverain ainsi que les demandes d’établissement des relations diplomatiques avec un pays.

Mon ambassade instruit également les demandes d’accréditation des nouveaux Ambassadeurs.

Enfin je fais partie du Groupe des Ambassadeurs Francophones de France (GAFF) dont je suis le Trésorier. Avec ce groupe d’Ambassadeurs soudés, nous avons déjà eu l’occasion d’organiser des visites de travail dans plusieurs grandes régions de France (Rhône-Alpes-Auvergne, Pays de Loire…).

Des "défis" à venir ?

Le plus grand défi est d’arriver à relayer les actions entreprises par le Chef de l’Etat sur le plan international pour affirmer la présence de Monaco partout dans le monde en faisant connaître inlassablement les réalités politiques, économiques et sociales de la Principauté afin d’essayer de gommer les clichés qui continuent à perdurer.

Ce travail passe par le développement des relations bilatérales avec les autres pays, mais aussi par les relations multilatérales par ma présence ou celle de mes diplomates au sein des organisations internationales comme l’Organisation Internationale de la Francophonie ou le Bureau International des Expositions.

Pour conclure, je voudrais rappeler qu’au sein des instances internationales, chaque pays dispose d’une voix et qu’au moment du vote, la voix de Monaco compte autant que celle de tout autre pays, même les plus grands.

 

Retrouvez l'article original sur: http://www.monacoforfinance.mc/fr/articles/interviews/861-s-e-m-claude-cottalorda-«-au-sein-des-instances-internationales,-la-voix-de-monaco-compte-autant-que-celle-de-tout-autre-pays,-même-les-plus-grands-».html

Accréditation du nouveau Représentant Personnel de S.A.S. le Prince Souverain et du Gouvernement Princier auprès du Conseil permanent de la Francophonie

26 avril 2019

Ce jeudi 18 avril 2019, au siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Paris, S.E. M. Christophe Steiner, Ambassadeur Extraor... Lire la suite[+]

EutelsatIGO - Assemnlée des Parties

24 avril 2019

La Principauté de Monaco réélue à la Présidence de l’Assemblée générale de l’Organisation intergouvernementale Eutelsat-IGOUne délégation monégasqu... Lire la suite[+]

Contact

Ambassade de Monaco en France

22, boulevard Suchet
75016 Paris

Horaires : Du Lundi au Vendredi de 9h30 à 12h30 puis de 14h00 à 18h00
Téléphone : (+33) 1 45 04 74 54
Fax : (+33) 1 45 04 45 16
En cas d'urgence Bouton Twitter Cliquez ici pour accéder à l'agenda des manifestations à Monaco sur le site visitmonaco.com Cliquez ici pour accéder à Monaco Channel
http://ambassade-en-france.gouv.mc/Actualites/Interview-de-S.E.-M.-Claude-Cottalorda-par-Monaco-For-Finance

Article de bienvenue

On affiche le Chapeau de l'article directement dans le bloc de la page d'accueil. On peut utiliser "normalement" la mise en forme mis à notre disposition : Le gras, l'italique.

Et même des listes :

  • liste
  • liste
  • liste

On peut aussi faire des
retours à la ligne là où on le souhaite !